Conseils pour prévenir les coups de chaleur dans les chinchillas

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, il n’est pas nécessaire d’avoir une température ambiante élevée pour qu’un coup de chaleur se produise. Il suffit que la température corporelle du chinchilla augmente excessivement et le chinchilla est incapable de la réguler tout seul (faute de glandes sudoripares, par exemple).

Symptômes du coup de chaleur
Mains et oreilles excessivement chaudes.
Respiration rapide et/ou difficulté à respirer.
Désorientation
Faiblesse. L’animal reste couché et immobile.
Des crachats dans la bouche.
Si nous ne prêtons pas attention à ces symptômes et les arrêtons le plus tôt possible, le chinchilla souffrira rapidement d’hyperthermie, tombera dans le coma et mourra.

Que faire lorsqu’un chinchilla subit un coup de chaleur ?
La première chose à faire est d’essayer d’abaisser la température corporelle des oreilles, des jambes et du ventre. Nous pouvons le faire en passant doucement de la glace enveloppée dans un morceau de tissu. Nous le garderons au frais et à l’abri de la lumière dans un porte-bagages avec des accumulateurs de froid enveloppés dans un tissu, avec la climatisation ou avec des ventilateurs affectant directement le porte-bagages (jamais sur le chinchilla). Dans ce même porte-bébé, couvert pour qu’il reste dans l’obscurité, nous l’emmènerons chez le vétérinaire. Si l’état est critique, contactez votre vétérinaire pour obtenir des instructions précises pour l’emmener à sa consultation, si vous ne trouvez pas le chinchilla enveloppé dans un linge imbibé d’eau chaude (jamais froide). Dans ces cas extrêmes, peu importe s’il est mouillé. Le coup de chaleur est mortel dans les chinchillas, ainsi la prévention est la meilleure manière d’éviter une tragédie.