Pourquoi une bonne hygiène des fruits et légumes est-elle si importante et comment s’y prendre ?

Les fruits et légumes qui entrent dans la maison ont généralement des origines douteuses en ce qui concerne l’hygiène.

Il faut d’abord considérer que cette nourriture a été produite dans le champ, exposée à toutes sortes de saletés, qu’elles proviennent du sol, de la pollution de l’air ou du déversement de pesticides pour protéger la plantation.

Deuxièmement, il faut envisager de récolter et de transporter les aliments vers les super marchés et les foires.

En outre, il y a le fait de la mondialisation, où les marchandises font le tour du monde, pouvant transporter des vers et des maladies d’un pays à l’autre.

Un exemple de cela s’est produit cette semaine à Hawaii. L’État nord-américain a lancé une alerte à l’épidémie de parasites à partir de limaces trouvées sur des feuilles de laitue.

Une étude a été faite et on a découvert que le parasite vient de Taiwan, et qu’il est arrivé à Hawaii à cause de la mondialisation.

Six cas de méningite parasitaire ont été signalés ce mois-ci et la tendance est à l’expansion, car le parasite a déjà été détecté sur quatre autres îles de l’archipel.

L’ensemble du processus, de la plantation au transport vers le marché local, expose les aliments à des situations où ils peuvent être porteurs de toutes sortes d’agents pathogènes.

Il est clair qu’il n’y a pas de désinfection appropriée avant la vente au consommateur, ce qui laisse à ce dernier la responsabilité de faire tout le processus avant d’ingérer la nourriture.

Mais comment se débarrasser exactement de toutes les bactéries et de tous les parasites qui causent des maladies pouvant être présentes dans les produits à base de fruits et légumes ?

Selon l’ANVISA, le seul fait de laver les aliments à l’eau courante suffit pour éliminer tous les produits agrochimiques de la surface des aliments, car ils absorbent généralement les composants dans leurs tissus et il n’y a aucun moyen de les faire sortir.